Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • LE CETA « une nouvelle brèche dans la démocratie et dans la souveraineté des peuples »

    Le CETA, traité de libre-échange avec le Canada, a finalement été voté par le Parlement européen. Jacques Sapir revient sur le sujet avec David Cayla chercheur en économie politique et Frédéric Farah, économiste et professeur en classes préparatoires. Parmi les eurodéputés français, quatre groupes parlementaires ont voté contre l'adoption du CETA: le Parti de Gauche, les écologistes, le Parti socialiste et le Front national. En France, un seul candidat à l'élection présidentielle a ouvertement pris position en faveur du CETA: Emmanuel Macron. Que signifie l'adoption de ce traité? David Cayla explique que le CETA est « un traité beaucoup plus large » qu'un simple traité de libre-échange car « il n'y a quasiment plus de droits de douane. En fait, la question qui est derrière, c'est plutôt de sécuriser les investissements des grandes entreprises et des firmes transnationales et de supprimer les protections non tarifaires qui sont les normes et les lois. » L'économiste ajoute ainsi que le CETA constitue « une nouvelle brèche dans la démocratie et dans la souveraineté des peuples. » Frédéric Farah confirme ce jugement, estimant que ces traités « que ce soit le CETA ou le TAFTA, s'inscrivent dans une stratégie globale de l'Union Européenne qui avait été définie en 2006 avec une série de traités qui vont se répandre et qui vont obéir à la même structure. »